ESPACE COMMUN

Depuis sa création en 2004, la compagnie Espace commun invente de nouvelles manières de rencontrer et de penser les écritures contemporaines, françaises et étrangères. Basée en Ile-de-France, la compagnie investit des théâtres, monte des festivals et interroge le rapport au public. La compagnie a toujours eu à cœur de défendre les auteur.e.s vivants notamment par le biais de commandes de pièces inédites.

 

Titus Tartare d’Albert Ostermaier, première création en langue française d’une pièce de l’auteur, a marqué les débuts de la compagnie. Ont suivi des créations de textes de Philippe Minyana, Martin Crimp, Michel Vinaver, Lars Norén, Harold Pinter, Caryl Churchill, Jean Genet, Simon Stephens, Angélica Liddell, Valérie Mréjen, Jérôme Ferrari.


La compagnie a créé à la Comédie de Béthune, à la Comédie de Saint-Étienne, au Festival d'Aix-en-Provence, au Théâtre national de la Colline dans le cadre d’ActOral, au Théâtre Paris-Villette, au Théâtre Dijon Bourgogne, à Mains D’Oeuvres, au Théâtre d'Art de Moscou (MXAT), à La Capilla à Mexico City et à la Biennale Internationale Arts in Marrakech. La compagnie a également mené des ateliers de formation théâtrale en France comme à l’étranger : au Mexique (Mazatlán, Guadalajara, Mexico City); au Brésil (Curitiba, São Paulo); au Maroc (Agadir, Rabat, Marrakech) ; aux USA (Los Angeles CA, Jacksonville FL).


Depuis sa création la compagnie a notamment été soutenue par la DRAC Île-de-France (Aide au projet ; Aide au compagnonnage ; Aide à la résidence), le DICRéAM – CNC (Aide au développement ; Aide à la production), ARTCENA (Aide au montage), Arcadi (Fonds de soutien à l'initiative et à la recherche ; Plateaux solidaires ...), le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis (Dispositif « In Situ »), l’ONDA, l’Institut Français pour la diffusion, la Région Île-de-France (Aide à la création) et la Ville de Paris (Aide à la résidence, Mois d'août de la culture).

La compagnie a été associée à Mains d’Oeuvres à Saint-Ouen (2008), au Centquatre (2009-2010), à la Comédie de Saint-Étienne (2011-2013), à la Comédie de Béthune (2014-2017) et au Grand Parquet / Maison d’artistes du Théâtre Paris-Villette (2016-2017). Depuis janvier 2021, la compagnie est associée au Théâtre Dunois (Paris 13).

QUELQUES VISAGES FAMILIERS DE LA COMPAGNIE

©Vincent Arbelet

NICOLAS MAURY

Face au mur

©Simon Gosselin

BÉNÉDICTE CERUTTI

Eau sauvage

©Simon Gosselin

VLADISLAV GALARD

Opération Blackbird

©Simon Gosselin

AMBRE PIETRI

Un dieu un animal

©Gaël Damerval

JULIEN FIŠERA

Né en Angleterre en 1978, Julien Fišera poursuit des études de théâtre et de littérature en France (La Sorbonne – Paris 4), en Angleterre (Royal Holloway University of London) et aux États-Unis (University of Texas at Austin). Il a également suivi en auditeur libre les cours du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris.

Avant de créer la compagnie Espace commun, Julien Fišera débute au Théâtre National de la Colline à Paris auprès de la conseillère littéraire. Il a également travaillé comme conseiller artistique ou dramaturge au Centre Dramatique National de Dijon, à la Comédie de Saint-Etienne – Centre Dramatique National et au CENTQUATRE ou encore en collaborant au théâtre et à l’opéra avec de très nombreux metteurs en scène et metteuses en scène dont Julie Bérès, Richard Brunel, Robert Cantarella, Caroline Guiela Nguyen, Joël Jouanneau, Arnaud Meunier, Jean-Marie Patte, Joël Pommerat, Éric Ruf.

 

Julien Fišera s’intéresse de près aux écritures d’aujourd’hui et s’attache à développer un théâtre qui considère les spécificités de chaque texte comme autant de remises en question du plateau. S’engager au théâtre pour Julien Fišera c’est avant tout s’ouvrir au monde, initier un dialogue, et se faire l’écho d’un questionnement. S’attachant à un théâtre ouvert à d’autres disciplines artistiques, Julien Fišera multiplie par ailleurs les collaborations en dehors du strict domaine théâtral : dans le champ de la danse contemporaine, du cinéma et de l’opéra contemporain avec notamment les compositeurs Pascal Dusapin et Vasco Mendonça. À la recherche d’approches nouvelles pour le scène, Julien Fišera se tourne régulièrement vers l’étranger : il dirige des stages au Mexique, au Brésil, au Maroc et aux États-Unis. En novembre 2013 il est invité par le Théâtre d’Art de Moscou –MXAT– pour mettre en scène Dom Juan de Molière.

 

 

Julien Fišera développe une pratique de formateur et aime transmettre son savoir autant qu’échanger sur des manières de faire. Il donne de nombreux cours en milieu scolaire (tous niveaux) ou universitaire, notamment à Sciences Po Paris, à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, à la Manufacture - Haute Ecole des Arts de la Scène de Lausanne depuis 2016. Il intervient également en milieu pénitentiaire et hospitalier. À la Comédie de Saint-Étienne il met en place « L’École du regard » en lien avec l’École des Beaux-Arts et est à l’initiative de « Écrire pour le théâtre », une série de rencontres publiques avec des auteur.e.s à la Comédie de Béthune ainsi que du dispositif « Ressort et Dramaturgie » qu’il propose dans différents théâtres. Julien Fišera est particulièrement sensible à l’éclosion de formes théâtrales nouvelles et aime à accompagner des jeunes compagnies. Il est membre fondateur du Festival de formes courtes 360 fondé en 2008 et qui accompagne les artistes émergents.

 

Il aime également à sortir des théâtres et travaille plus généralement à interroger le rapport entre acteur et spectateur. Il présente dans le cadre de la Biennale Internationale de Marrakech un projet in situ dans l’espace public : « Histoires d’ordre et de désordres. L’Expérience Djemaa El-Fna ». Il a également collaboré au « Musée Vivant », créé dans un espace de Daniel Buren au Centre Pompidou-Metz.

 

En décembre 2018, Espace commun présente une création dont Julien Fišera assure l’adaptation et la mise en scène : Un dieu un animal de Jérôme Ferrari. Coproduit par Les Tréteaux de France – CDN, le spectacle tourne depuis sa création et sera présenté au Théâtre du Train Bleu dans le cadre du festival d’Avignon 2021 (report suite au confinement de 2020).

 

Dans le cerveau de Maurice Ravel, pièce pour deux comédiens et un batteur, que Julien Fišera conçoit et met en scène, sera créée en mai 2021 à la POP à Paris. En juin 2021 sera créé L’Enfant que j’ai connu, commande passée à l’auteure et dramaturge Alice Zeniter, monologue pour la comédienne Anne Rotger.

JULIEN FISERA (c) GAEL DAMERVAL_10.jpg

Julien Fišera

©Gaël Damerval