L'ENFANT QUE J'AI CONNU

> Du 4 au 21 octobre 2022 au Théâtre de la Ville, Paris (Espace Cardin)

> Le 16 février 2023 aux Bords de Scènes, Athis-Mons

> Du 9 au 12 mars 2023 en Corse, L'Aghja à Ajaccio et la Fabrique Théâtre à Bastia

D'Alice Zeniter

Mise en scène de Julien Fišera

Texte Alice Zeniter
Mise en scène Julien Fišera
Collaboration artistique Nicolas Barry
Espace François Gauthier-Lafaye

Création lumières Jean-Gabriel Valot

Costumes Benjamin Moreau

Regard chorégraphique Thierry Thieû Niang

Régie Jean-Gabriel Valot ou Vincent Perhirin


Avec Anne Rotger

Durée 1h

Dossier ici



 

L'Enfant que j'ai connu
L'Enfant que j'ai connu

©Simon Gosselin

press to zoom
L'Enfant que j'ai connu
L'Enfant que j'ai connu

©Simon Gosselin

press to zoom
L'Enfant que j'ai connu
L'Enfant que j'ai connu

©Simon Gosselin

press to zoom
L'Enfant que j'ai connu
L'Enfant que j'ai connu

©Simon Gosselin

press to zoom
1/5

Nous sommes à Lyon, dans un présent assez peu éloigné du nôtre. L’action se déroule dans un espace unique : la pièce à vivre de l’appartement de location où s’est réfugiée Nathalie Couderc. Âgée d’une quarantaine d’années, on la découvre attablée, alors qu’elle enregistre une vidéo dans laquelle elle revient sur les évènements qui lui sont arrivés récemment.
 

Cédric, son fils de dix-neuf ans, est décédé lors d’une manifestation à l’issue d’une altercation avec les forces de l’ordre. Le policier en question écope d’un non-lieu. Or à la sortie du tribunal Nathalie Couderc prend la parole et au lieu d’appeler au calme met des mots sur l’état insurrectionnel du pays. S’en suit quinze jours d’émeute.


Oscillant entre confession, cri de colère et adresse à un fils disparu, la parole se déploie. La situation offre à la mère l’occasion de sa propre prise de conscience, d’examiner le parcours militant de son fils et son cheminement à elle. Un texte brûlant, tout simplement nécessaire.
 

Production Compagnie Espace commun
Coproduction : Le TAG / Amin Théâtre ; Théâtre Dunois ; Fabrique de Théâtre / Site Européen de Création ; Les Bords de Scènes, Grand-Orly Seine Bièvre
Un projet mené en partenariat avec l’Amin Théâtre - Le TAG
Accueil en résidence : Théâtre Paris-Villette ; Les Tréteaux de France - Centre Dramatique National ; La Fabrique de Théâtre de Bastia ; Résidence Ferme du Buisson / Scène nationale de Marne la Vallée ; Avec le soutien de la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon – Centre national des écritures du spectacle ; Avec le soutien du Hublot Théâtre / Colombes ; Théâtre de la Ville - Paris.

Alice Zeniter est représentée par l’ARCHE - agence théâtrale www.arche-editeur.com